Pratiquer le longe côte, c’est bon pour le cœur !

Le Longe Côte, activité douce et d’endurance, sollicite de nombreux muscles, et notamment votre cœur. En pratiquant régulièrement le longe côte ou la marche aquatique tonic, vous vous faites du bien et vous renforcez votre cœur. Vous prévenez ainsi les maladies cardiovasculaires, première cause de mortalité en France.

Zoom sur votre activité « coup de cœur » !

Maîtriser sa tension artérielle grâce au Longe Côte.

Vous sentez le besoin de reprendre votre santé en main ? Alors, pratiquez le longe côte ! Cet activité est source de nombreux bienfaits, à commencer par une baisse de la tension et du stress.

Comme le relève les médecins du sport, attaché à l’Institut national du Sport, de l’Expertise et de la Performance (INSEP). « La pratique d’une activité physique régulière (comme le longe côte, NDLR) permet de faire baisser la tension artérielle de 10 mm. »

Contrôler son diabète en pratiquant le longe côte

Longeant la côte avec des exercices et avec la résistance de l’eau, les marcheurs aquatique contribuent aussi à prévenir le diabète de type II.
« La pratique sportive permet de l’éviter dans près de 60 % des cas chez des personnes en pré-diabète », observe les scientifiques. Il permet « même d’alléger les traitements médicamenteux et de retarder les complications lorsque le diabète est déjà installé ».

Longe côte et bon cholestérol

Autre bienfait caché de votre sport favori : l’amélioration de votre profil lipidique sérique. Autrement dit, le longe côte vous permet de réduire le mauvais cholestérol au profit du bon !

Longe côte et perte de poids : c’est lié !

Pratiquée en parallèle d’un régime, cette « marche aquatique » vous aide à maîtriser votre poids. Au fil des kilomètres, vous puisez dans les graisses abdominales et affinez votre silhouette.

Écouter son cœur en longeant la côte, ça vaut la peine !

Véritable baromètre de votre état de santé, le cœur rythme aussi votre séance de longe côte. S’il bat trop vite (fréquence cardiaque élevée), vous êtes essoufflé et rapidement fatigué.
La solution ? Couplez un entraînement régulier à un bon dosage de votre effort.

Au fur et à mesure de vos sorties, votre fréquence cardiaque au repos diminue. Vous constatez également qu’elle s’élève aussi moins vite et moins haut dans l’effort. Votre cœur gagne alors en performance et vous pouvez augmenter votre vitesse moyenne de marche lors d’efforts de plus en plus intenses.

D’ailleurs, les médecins recommandent de pratiquer le longe côte au moins 30 min par séance, 3 jours par semaine, à une fréquence cardiaque entre 50 et 75 % de votre FCM (fréquence cardiaque maximale).
Pour connaître votre FCM, vous pouvez la mesurer lors d’un test d’effort chez votre médecin ou par vous-même. Réalisez alors le calcul suivant : « 220 moins votre âge » si vous êtes un homme, « 226 moins votre âge » si vous êtes une femme.

L’addition de tous les apports du longe côte améliore sensiblement le fonctionnement global de votre cœur et de vos vaisseaux sanguins. C’est prouvé et même mesuré : chez des patients atteints d’une maladie coronarienne, une activité physique modérée réduit la mortalité de près de 35 % !

Alors, prêt à muscler votre cœur pour améliorer votre santé ?

Vous avez aimé cet article ? Soutenez-moi,  partagez, likez

5 thoughts on “Pratiquer le longe côte, c’est bon pour le cœur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.