Quels sports pour soulager son dos ?

Avant de vous parler des sports qui peut soulager votre dos, voici quelques chiffres.

Au cours de leur vie, 4 personnes sur 5 souffriront d’un mal de dos, localisé en bas de la colonne vertébrale.

Coup de projecteur sur ce mal qui fait grand bruit : la lombalgie.

Douleur dans le dos ?

Lombalgie

 

Couramment appelée « lumbago », « tour de rein » ou encore « mal de dos », la lombalgie est le mal de dos le plus commun et le plus répandu. 84% des personnes ont eu, ont ou auront une lombalgie au cours de leur vie. Cette douleur, située au niveau des vertèbres lombaires, en bas du dos, touche aussi bien les hommes que les femmes, et peut survenir à tout âge.

On parle de lombalgie « commune » lorsqu’elle est liée à une cause mécanique, c’est-à-dire à un problème musculaire ou ligamentaire bénin. Sans gravité, elle n’en demeure pas moins un enjeu majeur de santé publique.

Des conséquences humaines
La lombalgie commune a des répercussions importantes sur la qualité de vie des patients. Elle provoque des douleurs souvent intenses altérant le quotidien des personnes qui en souffrent.

Le bon traitement, c’est le mouvement !

Dans 90% des cas, la lombalgie commune guérit spontanément en moins de 4 à 6 semaines. Cependant, par crainte de souffrir, les patients lombalgiques vont intuitivement diminuer leur activités physiques, sociales, voire professionnelles, jusqu’à parfois perdre l’habitude de bouger. Ces pauses vont entraîner des raideurs, un manque de souplesse des ligaments, une faiblesse des muscles du dos, entretenant la lombalgie.

Il est vrai que lorsqu’on a une douleur, quelque soit où elle se trouve, on a du mal à bouger. Pourtant, c’est vrai, bouger soulage le dos !

Bravo, à ceux qu’il le font malgré celle-ci, il faut une sacrée volonté pour surmonter ses douleurs,  et mettre en pratique ce qui est évident en théorie.

Chronique dans 7% des cas
Le risque à terme est le passage à la chronicité nécessitant une prise en charge complexe par des professionnels médicaux et paramédicaux. Parmi 100 patients, 7 continuent d’avoir des douleurs après douze semaines : c’est la lombalgie « chronique ». Le meilleur moyen d’éviter ce passage à la chronicité, c’est d’agir en amont, dès la phase aiguë, en repérant les facteurs psychologiques et socioprofessionnels associés à un risque accru de passage à la chronicité.

Lombalgie… 

Aussi douloureuse soit-elle, la lombalgie n’est pas grave et le meilleur moyen de la soigner, c’est de bouger !

Le mal de dos est un mal fréquent : 93% des personnes interrogées, par BVA pour l’Assurance Maladie, déclarent avoir déjà eu des problèmes de dos principalement localisés, pour 81% d’entre elles, au niveau des lombaires. La lombalgie touche tous les groupes d’âge avec une plus grande prévalence chez les 40-60 ans.

Deux idées reçues
Ce mal de dos est aussi associé à certaines croyances…

La première : 1 personne sur 4 (24%) considère la lombalgie comme étant un problème grave. Cette perception de la gravité est fortement corrélée à l’intensité de la douleur ressentie.

Deuxième croyance : le repos reste fortement ancré dans l’opinion, avec près de 7 personnes sur 10 (68%) considérant qu’il est le meilleur remède contre la lombalgie. Pour certains, la lombalgie peut même empêcher l’activité physique : ainsi, 35% des Français affirment qu’« en cas de lombalgie, on ne peut pas faire d’activité physique ». Une personne sur 4 pense également qu’on ne peut pas travailler.

Le cercle vicieux de la lombalgie
« Lorsque le patient lombalgique souffre, cette souffrance peut générer une peur, reconnaît le Dr Violaine Foltz, médecin rhumatologue à la Pitié-Salpêtrière (Paris). Associée à des croyances très répandues et à ce qu’il peut entendre ou lire, il ne bouge plus. Le problème c’est que la douleur s’installe d’autant plus qu’il n’est plus mobile. »

Bouger, rester actif…
Maintenir une activité, même modeste, est la meilleure voie vers la guérison. En effet, la douleur n’est pas synonyme de gravité et le repos retarde la guérison. Une lombalgie, c’est souvent très douloureux mais ce n’est pas grave. En général, ces douleurs disparaissent spontanément au bout de quelques jours.

Par ailleurs, le repos n’est pas une solution thérapeutique :

  • seul le mouvement entretient la tonicité musculaire,
  • la force ligamentaire,
  • permet de lutter contre la lombalgie et sa chronicisation.

Vous l’aurez compris : le bon traitement, c’est le mouvement !

Quel sport pour soulager son dos ?

Le longe côte, l’aquagym, ces activités sont peu traumatiques pour le corps, ils représentent une opportunité de pratiquer régulièrement une activité physique bienfaisante et de surmonter ses douleurs dorsales.

Pourquoi ? 

  • le poids du corps est réduit (une personne immergée jusqu’au cou et qui pèse 50KG, ne pèse plus que 5 kg)
  • protège les os, grâce à la pression de l’eau qui ralentit les mouvements et les rends plus fluides

Ces 2 activités sont à l’origine de la rééducation post-traumatique. Elles consistent à ce déplacer dans l’eau, soit en gardant les appuis plantaires ou encore sans toucher le fond. Comme l’aquajogging, dérivé de l’aquagym, où le corps est immergé jusqu’aux épaules et porté par une ceinture de flottaison.

« Seule, à deux ou à plusieurs, la marche aquatique, c’est bon pour la santé« . C’est un sport complet, qui sollicite tous les muscles du corps.  La résistance de l’eau sollicite le système cardiovasculaire et intensifie le travail musculaire. Les muscles profonds du dos et de l’abdomen travaillent harmonieusement, assurant un bon maintien de la colonne vertébrale, sans pression sur le dos, la musculature des jambes est renforcée, la circulation sanguine et lymphatique sont stimulées. Et par la même occasion, vous profitez d’un bon massage.

Bref, les effets bénéfiques de l’eau sur le corps ne sont plus à démontrer.

« Vous n’avez plus de condition physique, la souplesse a cédé la place à une certaine rigidité des articulations, des tendons, de la colonne vertébrale ? Les muscles sont durcis et rétrécis, l’embonpoint est arrivé et les douleurs quotidiennes vous fatiguent ? »

Le longe côte et l’aquagym sont parfaitement adaptée à la chronicité de vos douleurs, qui pourraient vous permettre de dire oui au plaisir de bouger, sans effets néfastes.

La marche aquatique ou l’aquagym, un sport pour vous !

  • Ce sont des sports que vous pouvez pratiquer en bonne compagnie, pour plus de motivation quand vient l’hiver et c’est une jolie façon de partager un beau moment sportif.
  • En mer ou en piscine couverte ou ouverte, eau douce, salée, parc de fitness, centre thermal, lac, vous avez l’embarras du choix.
  • En piscine, la météo ne viendra pas perturber votre planning, toutefois quel bonheur de pratiquer en plein nature.
  • Après séance, vous vous sentiez détendu aussi bien physiquement que psychiquement, retrouverez une bonne fatigue et par conséquent un bon sommeil.

N’oubliez pas de boire de l’eau ET  surtout de demander conseil auprès de votre médecin avant de commencer l’activité.

 

Merci de votre visite.
Vos questions, anecdotes et suggestions sont les bienvenues.

 

Sources : Assurance maladie, www.mondosmadouleur.com

One thought on “Quels sports pour soulager son dos ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.