PRESSE

https://www.ouest-france.fr/bretagne/benodet-29950/benodet-le-15-juin-sera-place-sous-le-signe-du-bien-etre-6369450

PORTRAIT par Ouest-France Finistère : Avec Miss Aqua Planet, le bonheur est dans l’eau

Vanessa Le Mignon, alias Miss Aqua Planet.
Vanessa Le Mignon, alias Miss Aqua Planet. | DR

par Nelly CLOAREC.

Modifié le 15/04/2019 à 14h51

Publié le 15/04/2019 à 14h21

Ils sont nombreux à la suivre dans les eaux du Letty, à Bénodet. Vanessa Le Mignon, alias Miss Aqua Planet, transmet depuis près de cinq ans sa passion de l’élément aquatique. Une passion découverte sur le tard.

L’eau est son élément. Le bleu sa couleur. Au printemps ou à l’automne, en été ou en hiver, pour trouver Vanessa Le Mignon, il est conseillé d’aller faire un tour à Bénodet (Finistère), du côté du Haut-Letty, son « paradis ». Elle connaît toutes les nuances qui colorent « ce lagon »au fil des heures de la journée et des saisons.

À marée basse ou à marée haute, la longiligne brune au large sourire y entraîne dans son sillage des adeptes de marche aquatonique, de longe-côte, de randonnées palmées. Des femmes et des hommes piquouzés à ces bols d’air hebdomadaires gorgés de sel, d’iode et de fous rires.

L’été, Vanessa Le Mignon passe trente heures dans l’eau chaque semaine, quinze en hiver. | DR

C’est d’ailleurs à quelques centaines de mètres à vol d’oiseau de ce coin de nature préservé que la jeune femme de 36 ans a trouvé son cocon, une petite maison nichée dans la bien nommée impasse Poul-Raniket (« Mare aux grenouilles » en breton). Un clin d’œil de plus d’une vie parsemée de changements de direction, de rencontres inspirantes, de voyages sur les cinq continents.

« Le maître-nageur m’a dit que j’avais un truc »

L’ancienne gymnaste, qui passait ses étés à Fouesnant sur une planche ou un, cata a 29 ans quand elle découvre ses capacités de nageuse. Elle qui travaille comme secrétaire dans une entreprise prépare alors le brevet de sécurité et de sauvetage aquatique : le diplôme pour surveiller plages et piscines. À fond, comme pour tout ce qu’elle entreprend. Elle enfile lunettes et maillot trois heures par jour, six jours par semaine. « Je n’étais pas au point au niveau technique, mais le maître-nageur qui m’entraînait m’a dit que j’avais un truc. Qu’il fallait viser plus haut. »

Miss Aqua Planet propose des sessions de marche aquatonique, longe-côte et aquapalmfit à Bénodet (Finistère). | DR

Bali – Kuala Lumpur – Bénodet

Ça tombe bien : au boulot, la secrétaire s’ennuie, face à son écran d’ordinateur. Trois mois avant l’examen, elle avale les kilomètres, affine sa technique et décroche le diplôme de maître-nageur en candidat libre. Elle dit bye-bye à ses collègues et se lance sur un projet d’enquête sur la natation et l’aquagym à travers le monde. Elle file quinze jours à Bali puis à Saint-Martin, avant de s’établir huit mois à Kuala Lumpur, en Malaisie, où elle donne des cours de natation.

En Bretagne, la saison estivale approche. Les habitués du camping qui ont croisé Vanessa les saisons précédentes la réclament. C’est le retour au bercail et la création de son école de natation Miss Aqua Planet, en 2014 : « J’ai trouvé ma voie, raconte celle qui est entrée dans la vie active à 18 ans sans le bac. Cela fait huit ans que j’ai passé mon exam’et ça fuse tout le temps ! »

Image rapportée lors d’un voyage en Tanzanie, en février 2019. | DR

Toujours à la recherche d’innovation, de nouveaux exercices, la sportive met à profit le fruit de ses enquêtes auprès de maîtres-nageurs d’Italie, de Suède, de Tanzanie. Photos, vidéos, textes enrichissent son blog qui annonce en ce mois d’avril la troisième édition du Défi cancer, le 18 mai.

Un événement porté par la « Miss » et sa bande de filles, ses élèves : « Ma sœur est décédée d’un cancer en 2014 et je souhaitais faire connaître l’action de l’association Entraide cancer. Isabelle, une élève, m’a dit qu’elle pouvait m’aider à organiser un événement. On a sollicité les filles du groupe… C’était parti… »

Et ce n’est pas fini. Le sac à dos de Vanessa est rempli de plein d’autres projets. Le plus avancé concerne son école de natation : « L’an dernier, j’ai dû refuser des élèves »,regrette-t-elle. Elle-même n’a plus le temps d’aller faire des longueurs dans les piscines municipales. Depuis plusieurs mois, le jardin de Poul-Raniket est en chantier. Dans quelques semaines, il y aura une piscine à la mare aux grenouilles…

Samedi 18 mai,  Défi-Cancer au Letty à Bénodet, de 12 h à 18 h, au profit d’Entraide cancer. Trois épreuves de relais en équipe (longe-côte, marche aquatonique, aquapalmfit). 10 € par personne. Inscriptions, tél. 07 82 29 77 07.

https://www.letelegramme.fr/finistere/benodet/defi-cancer-troisieme-edition-samedi-18-mai-08-05-2019-12278371.php?fbclid=IwAR0_Ne8hqd1UZHiwbirZ5_tnFssrSKqYhEpPhzuWyzoznRNeLKo9Onl4pqQ#glwVHaRALxuBdWej.99

https://www.letelegramme.fr/finistere/benodet/defi-cancer-1-900-eur-remis-a-entraide-cancer-en-finistere-22-05-2019-12290690.php?fbclid=IwAR1kgQ48YcJfx1JF9vz5xZwsSI9QVPtP37MMbYf6fka6w4KqW1gqv-8i0VY

https://www.letelegramme.fr/finistere/benodet/defi-cancer-une-centaine-de-personnes-se-jettent-a-l-eau-19-05-2019