Bain enfant : 7 erreurs à ne SURTOUT pas commettre !

Quoi de plus merveilleux que de partager des moments agréables avec son enfant ! Tous les jeunes parents adorent donner le bain à leurs petits. C’est une occasion de vivre avec son bout de chou des moment privilégiés. Ces moments de partage et de complicité sont appréciés même par les tout- petits.

Pour que le bain soit un rituel agréable et pour laver son enfant en toute sécurité, il est nécessaire de respecter certaines règles. Vous souhaitez en savoir plus ? Cet article est pour vous !

Très peu de parents pensent à la phase de familiarisation comme prélude à l’apprentissage des nages et pourtant celle-ci commence dès le bain de bébé !

Leurs représentations associent le plus souvent le savoir nager au savoir nager utilitaire passant par l’apprentissage technique d’une nage de surface. De ce fait, la majorité des parents ne se sentent pas capable, par manque de connaissances ou à causes d’inhibitions personnelles par rapport à l’eau, d’engager un apprentissage. Cependant vous occultez totalement la phase de familiarisation que vous pourriez être capable de mette en oeuvre.

Un enfant dans l’eau est confronté, en permanence, à l’ensemble des problèmes liés à ce milieu. Mais lui demander de tout affronter en même temps, c’est le « noyer » sous l’information et lui compliquer la tâche.

Faciliter son apprentissage, c’est sélectionner l’élément déclencheur qui va déterminer ses progrès. La progression passe donc par des étapes, sortes de paliers, dans lesquels l’enfant est confronté à une difficulté majeure qu’il doit dépasser pour apprendre.

Le choix de cette difficulté, se base sur la volonté de :

  • Positiver le rapport au milieu et lever les craintes liées à des représentation erronées.
  • Rétablir et réorganiser le plus vite possible les perceptions de l’enfant
  • Donner la priorité à la compétence qui se traduit par une autonomie immédiate en particulier dans le domaine de la sécurité.

La familiarisation avec l’eau est la première étape vers le savoir nager. Elle commence dans le bain, sous la douche et en piscine avec les parents ou avec un coach (écoles de bébé nageur, pour enfants des 3 ans, si vous ne vous sentez pas à l’aise dans l’eau).

Le premier problème à résoudre pour l’enfant c’est d’appréhender l’inconnu, ne plus avoir peur, se rassurer pour affronter ses représentations. Il a donc besoin de conserver au maximum ses repères de terriens (plantaires, visuels) tout en y associant de nouveaux (tactiles, oreille interne..). Lui proposer des jeux connus réalisés à l’école transposable dans le bain ou à la piscine pour lui apporter sécurité et plaisir.

Il entre en contact avec le milieu aquatique, adapte ses prises d’information et modifie ses représentations. A ce stade, l’enfant apprend à jouer dans l’élément liquide et trouve son autonomie dans l’aménagement matériel (petit ou grand bain, matériel abondant).

#Erreur 1 : Un bain sans avoir de l’eau sur le visage

Dès les premiers bains, il est important que votre enfant sent l’eau couler sur son visage, pour qu’il enregistre cette sensation. Dans un premier temps, faites-le sur vous et avec le sourire, pour qu’il réalise que ce n’est pas insurmontable et que cela peut-être même agréable ! Car n’oubliez pas, lorsqu’il était un fœtus, il baignait dans le liquide amniotique, ce n’est finalement que lui rappeler la sensation. Si vous ne pouvez le faire car vous avez une appréhension de l’eau, déléguez à votre conjoint, votre famille, vos amis.

Objectif : Etre capable d’avoir de l’eau sur le visage
Activités : Jeux sous la douche ou d’arrosage.

Jeux dans le bain :

  • Faites couler l’eau d’un petit arrosoir sur sa tête et non directement sur son visage, demandez-lui de le faire sur vous, puis sur lui.
  • Demandez lui de vous éclaboussez, et qu’il s’éclabousse, puis faites-le aussi.

N’oubliez pas de toujours, l’encourager et le valoriser, en lui disant que ce qu’il fait, est bien, félicitez-le.

En piscine, transposés dans le petit bain ou le grand bain, des jeux symboliques avec découverte des espaces à grimper/tracter, sauter, courir, petit parcours de motricité en diversifiant le plus possible les appuis plantaires ou palmaires.

#Erreur 2 : Laver son enfant tous les jours

La peau des tout-petits est très sensible. Votre bébé n’a pas besoin d’un bain tous les jours. Le lavage quotidien n’est pas indispensable. Lorsque l’on est jeunes parents, on manque d’expérience, surtout lorsqu’il s’agit de prendre soin de son petit. De nombreuses études ont prouvé qu’un bain tous les 3 jours est suffisant.

Comme vous le savez, pendant les premiers mois, premières années, les enfants ne se salissent pas trop. Le lavage quotidien n’est donc pas essentiel. Cependant, vous pouvez utiliser le sérum physiologique pour nettoyer les zones de leurs corps les plus exposées aux salissures (visages, oreilles, cou, pieds, mains…).

#Erreur 3 : Un bain sans mettre le visage sous l’eau

Objectif : Etre capable de regarder dans l’eau (avoir les yeux, bouche, nez sous l’eau)

Activités : Jeux dans le bain, jouer à cache-cache,…

Jeux dans le bain :

  • Poser des figurines, ou objets qu’il affectionne sous l’eau et lui demander de regarder sous l’eau, de montrer du doigts où se trouve l’objet, et d’attraper cet objet.
  • Cache-cache dans le bain : Cacher sa bouche, son nez , ses yeux

Avant de lui demander, montrez lui que vous le faites aussi.

Attention ne pas forcer s’il ne veut pas regarder sous l’eau ! Cependant si VOUS n’avez pas d’appréhension et que vous l’avez habituez dès nourrisson à avoir de l’eau sur le visage, arrivé vers 6 mois cela ne devrait pas être un problème d’attraper dans le bain un objet, tête dans l’eau ou faire le jeu de cache-cache. Si vous avez une appréhension demander à une amie ou ami, conjoint, soeur, frère, mamie, papi, de prendre le bain de votre enfant au moins une fois pour que l’enfant ne se rend pas compte que vous avez une appréhension d’avoir le visage dans l’eau.

#Erreur 4 : Préparer des bains trop chauds / froids

Lorsque l’on prend le bain à son enfant, il est important de s’assurer, non seulement de la propreté de la baignoire, mais aussi de la température de l’eau.

Vérifiez bien que cette température soit égale à la température corporelle, soit 37 °C environ. En ce qui concerne la température ambiante de la salle de bain, elle doit être aux alentours de 21°C.

#Erreur 5 : Expédier le bain, prenez le temps de jouer avec lui

Le moment du bain doit être un moment agréable, de détente et de jeux.

Si vous n’avez pas le temps, préférez faire une petite toilette à votre enfant, car l’eau déstabilise les repères terrien, et cela peut-être très stressant pour votre enfant (ne plus sentir le poids de son corps, la perte d’équilibre, la position du corps allongé, l’actes respiratoires modifiées et aussi le nouveau mécanisme de propulsion à acquérir).

Ce moment avec lui est précieux et doit être relaxant, pour éviter par la suite des appréhensions à se mettre à l’eau.

#Erreur 6 : Utiliser des produits pour adultes

La peau et les cheveux des enfants sont fragiles. Vous devez utiliser des cosmétiques qui respectent le cuir chevelu et le derme des petits.

En tant que parents, vous devez faire très attention à la composition des produits utilisé lorsque vous preniez le bain à votre enfant. Privilégiez les shampoings et les gels douche tout doux, fabriqués avec des ingrédients naturels et à pH neutre. Ces produits ne contiennent ni colorants, ni parabène.

#Erreur 7 : Prendre le bain à son enfant en position debout

Le milieu aquatique est l’un des environnements les plus riches et les plus divers pour la stimulation psychomotrice des enfants. Tout d’abord, parce que les hypothèses physiques lors du déplacement dans l’environnement aquatique sont distinctes de celles observées dans l’environnement terrestre. La possibilité de déplacement spatial en trois dimensions, la combinaison des forces de poussée et de masse, la combinaison des forces de propulsion et de traînée, rendent les solutions motrices dans l’environnement aquatique différentes de celles adoptées dans l’environnement terrestre.

Pour les tout-petits, vous pouvez utiliser une baignoire pour bébé. Votre enfant commence à se tenir debout ? Vous devez faire attention ! Comme vous le savez, la principale source de danger dans la salle de bain est la baignoire.

Pour prévenir les chutes et les glissades, il est nécessaire d’utiliser un siège baignoire bébé/enfant et d’installer un tapis antidérapant. Votre petit ne doit jamais rester en position debout.

Dernier conseil : Ne laisser jamais votre enfant tout seul !

Familiariser votre enfant à l’élément liquide est d’ordre :

  • Utilitaire : domaine de l’environnement lui-même puisqu’il n’est pas propre à l’être humain ;
  • Santé : compte tenu des avantages physiologiques et biomécaniques que présente le milieu liquide pour la pratique des enfants ;
  • Pédagogique : du développement psychomoteur, social et cognitif ;
  • Sécurité : en tant que mesure directe visant à réduire le risque de noyade

L’heure du bain peut-être une expérience angoissante, non seulement pour les petits, mais aussi pour les jeunes parents. En respectant certaines règles et en prenant les bonnes précautions, vous offrez à votre bout de chou des moments mémorables de bien-être, de calme et de sérénité.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.