Recette déo en moins de 3 minutes

Après le dentifrice maison et la lessive, je tenais à vous faire partager une petite recette de déodorant, bonne pour la santé, simple, facile et rapide.

Nous transpirons quand nous faisons du sport, travaillons, dormons ou encore quand il fait chaud. Heureusement il existe le déodorant pour que nous sentions bon 24H/24H, mais pas n’importe lequel !

Tout comme pour les dentifrices, produits d’entretien, cosmétiques ou autres, les mêmes problèmes persistent : présence de constituants chimiques, perturbateurs endocriniens et emballages loin d’être respectueux de l’environnement. Dans ces conditions, ce n’est pas toujours évident de savoir à quel produit se fier. Alors, à part si vous décidez d’assumer pleinement votre odeur naturelle dans ce cas,vous avez tout mon  » respect » 🙂

La recette utilisée est approuvée et recommandée par des dermatologues.

Quelques explications sur ce déo :

Ce déo ce n’est pas un anti-transpirant total, qui empêcherait le corps de pouvoir s’auto-réguler au niveau des températures, cela serait néfaste, et même dangereux. D’ailleurs, si vous avez des problèmes particuliers, dans ce cas je vous invite à consulter un spécialiste, mais dans la plus part des cas, ce n’est pas parce que vous avez un peu de transpiration que c’est mauvais et que faut fuir cela à tout prix. !

Ce qu’il va falloir éventuellement faire, c’est effectivement combattre les bactéries qui sont responsables de ces mauvaises odeurs, mais pas celles de l’évacuation de la transpiration qui permet de thermoréguler votre corps.

Alors, comment faire pour se procurer un déodorant sain, pas cher et écologique ?

Pour cela, il vous suffit de vous procurer quatre ingrédients (de préférence dans les magasins biologiques qui proposent du vrac) :

  • du bicarbonate de soude, (entre 2 et 3€ les 500G)
  • de l’huile essentielle de palmarosa, (5,55€)
  • de l’huile de coco (environ 5 à 7€)
  • et de la fécule de maïs. (2,89€ les 250G)

Les vertus de ces 4 ingrédients :

Bicarbonate de soute :  a des propriétés désodorisante, que cela soit dans la lessive ou saupoudrer dans vos chaussures de sport ou votre dentifrice, on peut s’en servir comme d’un talque, également dans un frigo ou encore en produit ménager.

Amidon de mais : L’amidon de maïs est insoluble dans l’eau. Il est seulement en suspension dans l’eau froide et se dépose, si l’on cesse de remuer les grains d’amidon. Il forme une solution colloïdale (une suspension homogène) à 70 °C qui épaissit pour donner un gel appelé empois d’amidon. Chaque grain se gonfle d’eau jusqu’à augmenter 30 fois son volume ! Une propriété physique très importante que l’on exploite en cuisine ou on peut s’en servir aussi pour des shampoing sec, ou notamment pour notre déodorant

L’huile de coco : a utilisé avec parcimonie car elle vient de loin, elle est une véritable star en cosmétique. Hydratante, nourrissante, anti-âge, assouplissants, réparatrice…

Palmarosa : également à utiliser en parcimonie, car cela demande beaucoup de matière première pour produire un petit flacon. Faites un test avant utilisation, mettez une goutte, sur l’avant-bras et attendez 48H pour voir si vous n’êtes pas allergique, à ne pas utiliser pour les enfants.

Voici la recette :

  • 4cc (cc : Cuillière à Café) d’huile de coco
  • 1cc bicarbonate
  • 1cc fécule de maïs
  • 5 gouttes d’huile essentielle de Palmarosa

Puis mélangez, ça y est votre déo est presque prêt, il ne vous reste plus qu’à le mettre au frigo, le temps que celui-ci se solidifie, 5 à 10 minutes.

*Pour ma part, j’y ajoute en plus une goutte d’huile essentiel de lavandin super, pour une odeur relaxante.

Cette recette vous a plus, ou vous la connaissiez déjà ou venez de la tester ?

N’hésitez pas à laisser un commentaire sur votre ressenti et de partager ou de mettre un petit pouce bleu, merci.

Source : recette de chez edeni :  https://www.edeni.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.