Pourquoi faire des éducatifs en natation ?

Petite séance de natation avec différents éducatifs, effectuée dans mon dernier voyage en Tanzanie.

La maman de la jeune adolescente, qui souhaitait que j’effectue un cours à sa fille pendant mon séjour en Tanzanie, m’a demandé à quoi servaient les éducatifs en natation ? 

Voici ce que je lui ai répondu : « Les éducatifs permettent de travailler la technique et d’assimiler le bon mouvement. Débutant ou confirmé, ils font partie intégrante de l’entrainement d’un nageur, la performance est donc directement liée à la technique de nage, ce qui permet de se perfectionner à chaque point de la nage. » 

Vous remarquez que je n’ai pas fait de vidéo d’éducatif pour le dos crawlé, la raison n’est pas qu’il n’en existe pas, bien au contraire, mais ce n’était pas la spécialité de la jeune fille, et de plus elle n’aime pas trop cette nage, lui faisant cours que pour 1h, je souhaitais qu’elle apprécie au mieux sa séance, nous avons donc juste fait un peu de dos crawlé à l’échauffement. 😉

Comme beaucoup d’autre sport, la natation est un sport particulièrement technique, si celle-ci n’est pas bien acquise, vous serez ralenti par votre corps, car l’eau crée une résistance à la progression du corps. 
Il est primordial de ressentir ses appuis, c’est la phase sous marine de la nage qui sert de propulsion. 
Si vous avez les bons appuis, vous améliorez considérablement votre vitesse et vous vous fatiguerez beaucoup moins vite.

Comment un éducatif améliore votre technique ?

En natation, les éducatifs servent à « façonner » votre technique de nage, c’est-à-dire à la corriger et l’optimiser. Ces exercices permettent de décomposer les mouvements d’une nage, afin de ressentir le geste qui sera le plus optimum ou de discerner un défaut. Grâce à ces éducatifs, il est plus facile de se rendre compte des différentes prises d’appui, afin de réduire sa résistances dans l’eau et par conséquent, de faire des économies d’énergie. Les mouvements réalisés sont enregistrés par votre système nerveux et il va corriger vos erreurs lors de votre nage complète (bras, jambes et respiration).

Comment insérer les éducatifs dans votre entraînement ?

Toujours effectuer un échauffement avant de commencer votre séance d’éducatif, pour préparer votre corps à l’effort physique. De plus, ils ne doivent pas représenter la totalité de votre entraînement, intégrez-les sur de courte distance, suivi de la nage complète de l’éducatif, afin d' »ancrer » la technique. Pensez à être le plus concentrés possible pendant l’exécution de votre éducatif, sinon l’éducatif ne vous apportera pas une grande amélioration.

L’idéal est d’être observé par une personne sur le bord du bassin, pour que vous puissiez amplifier l’effet de l’éducatif….et encore mieux, d’être filmer sous l’eau pour mieux observer et corriger votre phase d’appui.

Quelques éducatifs en vidéo :

CRAWL : 

Nager INDEXES avec ou sans les jambes (variante avec les poings fermés) :

A quoi servent-ils ?

Nage indexés : Nager à 1 doigt avec battement, vous permet de vous concentrer sur les appuis de vos bras et sur l’avancement (montré la direction).

Ajouter la difficulté de faire l’éducatif indexé sans les jambes, vous permettra de vous grandir, de chercher l’amplitude et de ressentir encore plus vos appuis, pour éviter que les jambes ne coulent. 

  • Veilliez à rester bien aligné (la tête ne doit pas bouger et les jambes doivent rester dans l’axe du corps), appuyer avec le bras tendu.

Nager les poings fermés est une variante, à la nage indexée.

Nager les yeux fermés : Fermer les yeux pendant que vous nager en crawl, vous vous concentrez alors sur vos sensations et vous pourrez mieux ressentir les mouvements et oscillations de votre corps. Vous pouvez effectuer cet exercice dans les autres nages.

  • Veilliez au-préalable compter le nombre de mouvement que vous faites dans une longueur pour savoir quand vous arriverez au mur.

Nager le plus lentement possible :

A quoi sert-il ?

Plus vous nagerez lentement plus vous sentirez vos appuis et le mouvements de vos jambes et bras. Vous pourrez donc plus facilement vous rendre compte par vous même les points à corriger. 

BRASSE : 

 Nager à 1 bras et jambes / nager à 1 bras et 1 jambe en opposition

A quoi servent-ils ?

Nager à 1 bras avec les jambes : Cet éducatif permet de prendre conscience du mouvement du bras et il permet de construire sa sensorialité et par ce fait de ce corriger.

Nager à 1 bras et 1 jambe en opposition : Cet éducatif et très difficile, il est réalisable pour des nageurs confirmés, car l’objectif de cet éducatif est de dissocier, décomposer, segmenter les bras des jambes. Il permet de conscientiser vos mouvements, il peut être effectué dans chaque nage (dos, crawl, papillon, brasse).  

Nager à 1 doigt / nager avec les poings fermés :

A quoi servent-ils ?

Pour les mêmes raisons qu’en CRAWL, vous pouvez adapter cet exercices « INDEXE/POINGS FERMES » pour les 4 nages.

Nage indexés : Nager à 1 doigt  avec jambe de Brasse, vous permet de vous concentrer sur l’appui et  sur l’avancement, ajouter la difficulté de faire l’éducatif indexé sans les jambes, vous permettra de vous grandir, de chercher encore plus vos appuis pour éviter que les jambes de ne coulent. Nager les poings fermés est une variante, à la nage indexée.

Nager les jambes de brasse sur le dos : L’apprentissage des jambes de brasse se fait traditionnellement avec un mouvement en 3 temps : plié-écarté-serré. Cependant l’écartement des genoux crée alors une résistance important à l’avancement et dans une logique de performance, il convient d’améliorer ce mouvement pour le rendre plus efficace. Les ciseaux de brasse devra être effectué en gardant les genoux peu écartés et quasiment fixes. Les genoux ne bougent pas, c’est le bas de la jambe uniquement qui effectue un mouvement de rotation.

Allonger sur le dos avec les bras le long du corps, effectuez des ciseaux de brasse. Les genoux doivent rester sous l’eau et le visage reste hors de l’eau en permanence. En respectant cela les genoux devront rester fixe et le mouvement sera donc bien effectué.

Jambes de brasse sur le ventre avec pull-boy : Vous pouvez ajouter un pull-boy entre le haut des cuisses, pour veiller à ce que vous genoux ne bougent pas et restent serrés. Cependant dans un mouvement normal, les genoux seront légèrement plus écartés. 

PAPILLON  : 

A quoi servent-ils ?

Nager avec 1 bras et les jambes : Associer un mouvement de bras à bras à votre respiration, cette exercice vous permettra de coordonner votre respiration à vos mouvements de bras et de jambes.  

Allonger sur le ventre, le visage dans l’eau et les mains jointes. Appuyer avec un bras sous l’eau en le gardant bien tendu. Dès que votre bras commence à descendre, sortez la tête de l’eau pour respirer sur le côté. Le mouvement et la respiration se font de la même façon qu’en Crawl. Ramener le bras au-dessus de la surface de l’eau. Rentrer la tête avant que le bras ne s’allonge vers l’avant en amenant le menton quasiment contre la poitrine. Au moment où la main entre dans l’eau, ce mouvement de la tête associé au mouvement des épaules doit entraîner les fesses hors de l’eau. Refaites le mouvement avec l’autre bras mais toujours en respirant.

  • Veilliez à vous laisser glisser à chaque mouvement, de sentir vos abdominaux et non votre dos, de rentrer la tête avant que vos bras s’allongent devant et d’associer ce mouvement à une ondulation (dégagement des fesses) 

Nager avec les bras sans les jambes : cet éducatif est adapté aux nageurs confirmés, car il faut au-préalable avoir associer un mouvement de bras à votre ondulation. Cet éducatif vous permettra de vous concentrer sur le mouvement de vos bras et votre respiration. 

Nager avec les jambes (ondulation) sans les bras : il permet également de ressentir le bon mouvement pour avancer en ondulation. Il vous aidera à apprendre et améliorer votre mouvement d’ondulation qui est la base indispensable pour votre apprentissage du papillon.

Allonger sur le ventre, les mains jointes, la tête positionnée entre les bras. C’est le mouvement du bassin qui doit entraîner vos jambes sans que celles-ci ne se plient. Répéter ce mouvement de plus en plus rapide.

  • Veilliez à ne pas accompagner le mouvement d’ondulation avec la tête, à ce que vos bras restent tendus devant et que vos jambes restent serrées et tendues. 

Petit jeu pour apprendre : Exercer vous à enfoncer bras tendus, la tête rentrée, en enfonçant les épaules, pour aller, jusqu’à toucher le fond de la piscine. Une fois au fond, vous prenez appuis et pousser sur vos pieds, pour vous expulser hors de l’eau, tel un dauphin qui jaillit de l’eau et recommencer l’action, toute la longueur de la piscine.

DOS : 

Bien que je n’ai pas de vidéo d’éducatif dos, vous trouverez ci-dessous les explications de différents éducatifs en dos.

A quoi servent-ils ?

Nager seulement avec les jambes : Cet exercice va vous permettre de vous déplacer de façon efficace sur le dos et de maîtriser les mouvements de battements de jambes.

Allonger sur le dos, placer votre tête de façon à ce que votre regard se porte vers le plafond, à la verticale. Effectuer un petit battement de jambes sous l’eau en éclaboussant légèrement. Accélérez votre battement afin d’avancer plus rapidement. En cas de difficulté avec ce mouvement, vous pouvez utilisez des palmes pour améliorer l’efficacité et ressentir la phase d’appuis.

  • Veilliez à adopter la meilleure position en étant bien allongé, à effectuer les battements sous l’eau en éclaboussant légèrement.

Nager le dos à 2 bras sans les jambes : cet exercice vous permettra de développer facilement la propulsion des bras. Il entraîne peu de déséquilibre, il permet de prendre son temps à chaque mouvement et de bien ressentir les appuis et la glisse.

Mettez votre pull-boy entre les jambes ce qui vous permettra de garder celles-ci immobiles sans qu’elles ne s’enfoncent. Allonger sur le dos, avec les mains collées aux cuisses. Avant de commencer le mouvement, soyez bien équilibré et à plat sur l’eau. Sortez calmement vos 2 mains de l’eau et faites les passer les plus haut possible, en gardant les bras tendus. Posez vos mains à la surface dans l’alignement de votre corps. Les bras doivent se coller aux oreilles et rester toujours tendus. Effectuer une pause (stopper le mouvement) 2 ou 3 secondes puis appuyez sous l’eau avec vos 2 bras simultanément. Ils doivent passer sur les côtés juste sous la surface de l’eau. Venez toucher vos cuisses avec vos mains et marquez une nouvelle pause à cet endroit. Répéter le mouvement sur toute la longueur du bassin.

  • Veilliez lors de la phase d’appui des mains sous l’eau, d’appuyer sur le côté et non sous le corps. De marquer une pause dans votre mouvement afin de conserver votre équilibre et de garder les bras tendus pendant l’ensemble du mouvement. 

Nager à 1 bras sans les jambes : Immobiliser vos jambes en mettant un pull-boy entre vos chevilles. Laisser un bras tendu dans l’axe du corps (contre l’oreille ou contre la cuisse) et essayez d’effectuer votre mouvements avec l’autre bras sans vous déséquilibrer. C’est un bon éducatif pour éviter les mouvements parasites, cependant il peut-être dur à exécuter, il s’adressera plutôt aux nageurs confirmés.

 

Pour chacune des nages, essayez de vous donner un rythme, le mieux serait de télécharger le son d’un métronome afin de vous aider à trouver votre rythme. Vous pouvez aussi nager en musique, cela dit vous constaterez que si vous mettez une musique douce votre nage sera plus douce et plus lente et qu’au contraire si vous écoutez de la musque rythmée, votre nage se fera plus rapide (attention que votre mouvement ne se dégrade pas, à vouloir garder le rythme.

 

Merci de votre visite, l’article vous a plu ? Merci de le partager.
Vos questions, anecdotes et suggestions sont les bienvenues.

One thought on “Pourquoi faire des éducatifs en natation ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.